Les puces2021-06-12T22:09:42+02:00

Les puces

Minuscules, les puces n’en sont pas moins de grands parasites. De la catégorie des ectoparasites, elles se nourrissent du sang des mammifères qu’elles infestent. Chats, chiens, parfois même rats, elles n’hésitent pas à s’attaquer à l’homme lorsque les ressources viennent à manquer.

Leur repas pris, les femelles pondent en moyenne 20 œufs par jour directement sur leur hôte. Ronds ou ovales à coque lisse et de couleur blanchâtre, ceux-ci ne tiennent pas sur l’animal et se retrouvent éparpillés au sol dans toute la maison. Ce qui rend l’infestation difficile à éradiquer.

Une fois éclos, les larves se réfugient dans des endroits sombres, à l’abri de la lumière et en quête d’humidité. Là, elles se nourrissent de débris organiques, de dépouilles larvaires et de sang séché trouvé dans les excréments des puces adultes, avant de tisser ensuite un cocon. Une enveloppe dans laquelle elles peuvent rester jusqu’à 5 mois avant d’être réveillées par des vibrations témoignant de la présence d’hôtes à parasiter.

Retour aux insectes…

Foire aux questions

Quel est le cycle biologique de la puce ?2021-05-20T07:41:49+02:00

Le cycle peut être bref (2 à 3 semaines) et peut durer plusieurs mois. Cette différence n’est pas liée uniquement à l’espèce mais également aux facteurs suivants :

  • la température ambiante
  • le taux d’humidité
  • l’accès à la nourriture
  • la concentration en dioxyde de carbone
  • la présence ou non d’êtres vivants dans l’environnement infesté

Le cycle biologique de la puce est défini par 4 stades :

  • l’œuf
  • la larve
  • la nymphe
  • l’adulte

 

L’oeuf

La puce prend son premier repas (de sang) dans les 20 minutes après avoir abordé un hôte. 24 à 48 heures après, la puce femelle pond. Une puce peut pondre de 20 à 30 œufs [1] par jour jusqu’à sa mort. Ils sont ronds ou ovales, leur coque est lisse et d’un blanc nacré. Leur texture est collante mais l’œuf tombe facilement d’un animal. Selon ces conditions, l’œuf éclot après 2 à 10 jours.

La larve

Il en ressort une larve d’environ 1,5 mm de long. La larve n’est pas un parasite, elle est détritivore : elle se nourrit d’amigos de puces, de restes de déjections de son hôte si la larve est toujours sur l’animal ou de déchets organiques. Elle est lucifuge (elle n’aime pas la lumière). C’est pourquoi, la larve est souvent cachée et est souvent recouverte de poussières, de fibres, de grains de sables ou de débris organiques. Après une période de 7 à 18 jours la larve se transforme. Elle tisse un cocon autour d’elle grâce à la soie qu’elle produit à partir de ses glandes labiales. La larve atteint ainsi la stade de nymphe.

La nymphe

Au bout d’une dizaine de jours la nymphe brunit, elle est enfin adulte. Elle peut rester jusqu’à 150 jours dans son cocon attendant des conditions favorables pour émerger. Ce sont de vrai bombe à retardement. Il arrive parfois qu’au retour d’une longue période d’absence comme des vacances, les trépidations de pas dans une maison fassent émerger toutes les puces en même temps. Vous assistez alors à une invasion massive du foyer. Il est à noter que c’est dans cette état de nymphe que les puces résistent le mieux aux insecticides puisqu’elles sont partiellement protégées dans leur cocon.

La puce adulte

La puce nouvellement éclose peut vivre 1 à 6 semaines avant de trouver un hôte. Après avoir pris son premier repas, elle ne survit pas au delà de 2 jours sans lui.

Quels sont les risques liés aux puces ?2021-05-19T18:34:06+02:00

Arrivée à l’âge adulte, la puce part en quête de son premier repas de sang. Elle a alors 7 jours pour trouver un hôte sur le dos duquel se nourrir, sans quoi elle meurt. Si la puce se nourrit plusieurs fois en une journée, elle peut survivre plusieurs jours sans manger. Grâce à ses pattes puissantes, elle saute très haut et très loin, ce qui en fait d’ailleurs sa renommée. C’est de cette manière qu’elle se déplace de proie en proie.

Seule la femelle pique car elle recherche les protéines contenues dans le sang pour pondre ses œufs. Ses morsures laissent de petites traces rouges urticantes. C’est cette habitude alimentaire doublée de son nomadisme qui en fait une porteuse de maladies. De plus, leurs piqûres peuvent déclencher des réactions allergiques et être extrêmement désagréables car urticantes dans tous les cas. Sans parler de vos animaux de compagnie qui sont les premiers à en pâtir.

Aller en haut